CHANSON en FRANÇAIS

Aujourd’hui je partage avec vous cette chanson de 1993 et ses paroles tout simplement  parce que je trouve l’histoire très émouvante.

J’espère que vous la comprendrez et qu’elle portera chance à tous les élèves qui se préparent à un examen!

Jean-Jacques Goldman est un auteur-compositeur-chanteur très populaire en France (personnalité préférée des Français en 2012 ).
Il explique ici quand et comment il a écrit cette chanson:

“J’ai allumé la télé en pleine nuit. Il était deux heures du matin. J’ai vu ce reportage. Ça se passait au Zaïre. A un moment on voyait une femme blanche dans un dispensaire de brousse, une soeur ou une infirmière assez âgée. Une femme venait d’accoucher. L’enfant ne respirait pas. Je regardais ça en zappant, entre deux clips. C’était incroyable, presque insupportable. Cela a duré quelques minutes, deux ou dix, je ne sais pas. Cette femme silencieuse, en train d’essayer de le ranimer. Pas un commentaire, rien, l’image brute. Elle qui le frappait, le secouait, le pendait par les pieds, le baignait d’eau froide, le giflait. C’était très violent.
Et puis l’enfant a ouvert les yeux. Revenu à lui, vivant, ignorant la chance inouïe qu’il a eue de croiser le chemin de cette femme.
J’étais très ému, presque essoufflé. Je me suis demandé ce qu’on pouvait bien faire après ça. Même si c’est son quotidien, son boulot, comment peut-on redescendre sur terre après avoir redonné une vie qui n’existait plus ?”

Cette nuit là, Goldman prend le premier morceau de papier qui traîne sur la table et écrit : “Qu’est-ce qu’elle a bien pu faire après avoir sauvé l’enfant du Zaïre ? Elle est allée dîner, a écrit une lettre, lu un bouquin…etc.”

Voici le clip:

Il y a peu de paroles, mais c’est assez facile et une belle manière de réviser son vocabulaire:

JUSTE APRÈS, J.J.Goldman

Elle a éteint la lumière ?
Et puis qu’est-ce qu’elle a bien pu faire, juste après ?

Se balader, prendre l’air ?
Oublier le sang, l’éther
C’était la nuit ou le jour ?
Juste après

Deux, trois mots d’une prière ?
Ou plutôt rien et se taire
Comme un cadeau qu’on savoure
Qu’a-t-elle fait ?

Un alcool, un chocolat ?
Elle a bien un truc comme ça
Dans ces cas-là

Le registre, un formulaire
Son quotidien, l’ordinaire
Son univers

A-t-elle écrit une lettre ?
Fini un bouquin peut-être ?
Une cigarette ?

Qu’est-ce qu’on
Peut bien faire
Après ça ?

Elle y est surement retournée
Le regarder respirer
Puis s’est endormie

Comme dormait cet enfant
Si paisible en ignorant
Qu’on en pleurait jusqu’ici

Mais qu’est-ce qu’on peut bien faire
Après ça ?

se balader: se promener
un bouquin: un livre

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s